Sophie's library

06 mars 2016

WE à 1000 #13 spéciale trois ans

WE à 1000# 13spéciale trois ans

Du 19 février 19h au 21 février minuit.

 

Bilan

 

Lili Bouquine nous propose un nouveau challenge littéraire du WE à 1000. La 13ème édition, une spéciale trois ans

« Le challenge à 1000 est un challenge qui s’étale sur 1 WE, en générale du vendredi 19h au dimanche 24h. Les challengers devront ménager leur temps de lecture ans le but de lire 1000 pages dans ce laps de temps…. »  Lili

 

Cette édition, la 13ème, à un goût d’anniversaire. En effet, elle correspond aux trois ans du Blog de Lili (enfin je suppose ; P). Pour ce faire, notre jeune Bloggeuse nous a pimenté le challenge en nous proposant des mini-défis à réaliser dans notre lecture. Du « Lire trois livres » à « Lire un livre parut avant le XXIème siècle » en passant par « Lire un livre peu médiatisé » ou « lire un livre dont le titre possède le mot temps ».

Pour la retrouver: http://lilibouquine.blogspot.be/

 

Ce challenge est ouvert à tous (Sauf celui-ci évidement… pour d’autres dates, consultez son blog^^) et les lectures peuvent être variées. Du roman à l’essai, des nouvelles à la BD, pourvu que l’on partage notre passion commune pour la lecture.

 

826626-lecture-bucolique

Voici ma sélection pour ce WE et les défis que j’ai relevé à travers ces livres.

 

       Trylle T1 : échangée d’Amanda Hoking  107/315 pages http://sophieslibrary.canalblog.com/archives/2016/03/06/33473653.html

  • Lire un lire laissé en pause
  • Lire un livre dont le héros n’est pas humain
  • Lire un livre dont le narrateur est une fille

trilogie-des-trylles,-tome-1----changee-422113-250-400

 

       Le mystérieux cercle Benedict de Trenton Lee Stewart 530 pages http://sophieslibrary.canalblog.com/archives/2016/03/06/33473800.html

  • Ø Lire un livre de plus de 500 pages
  • Ø Lire un livre dont le narrateur est extérieur
  • Ø Lire un livre acheté le mois du challenge (Ici février)
  • Ø Commencer une nouvelle série

affiche

 

       Level 26 T2 Dark Prophecy d’Anthony E. Zuiker 364 pages http://sophieslibrary.canalblog.com/archives/2016/03/06/33474029.html

  • Ø Lire un livre dont le narrateur est extérieur
  • Ø Lire un tome 2
  • Ø Lire un livre dont l’histoire se situe dans le passé (2010 ^^ ben quoi c’est le passé^^)

9782749913179

 

       Le garçon et la bête de Mamoru Hosada 120 pages http://sophieslibrary.canalblog.com/archives/2016/03/06/33474131.html

  • Ø Lire un livre adapté au cinéma

Couv_266357

 

 

       Le talisman des territoires de Stephen King et Peter Straub 23/1500 pages

  • Ø Lire un livre dont le prénom de l’auteur commence par la même lettre que le prénom du lecteur
  • Ø Lire un livre dont le narrateur est extérieur

 

9782266235013

  • Lire trois livres

 

 

Journal du WE

 

Un WE à 1000 cela demande de l’organisation. Le dernier, et le seul que j’ai fait, je me suis retrouvée bête comme chou à ne savoir que lire… Et j’ai terminé avec 945/1000 Pages…

Cette fois je m’y suis prise en avance en préparant ma PAL de challenge, en gardant sous le coude une autre série de livre en cas de changement de dernière minute.

 

IMG_3367

Vendredi 19heure : Je termine Trylle, un livre laissé en pause sur le coin de ma table de nuit depuis quelques mois déjà. Il ne me reste que 107 pages. Cela devrait le faire pour commencer en douceur. Même si l’histoire en elle-même ne m’a pas convaincue, les 100 dernières pages m’ont bien plus et je les aie terminées plutôt rapidement.

20h45, Trylle terminée j’entame mon deuxième bouquin. Le mystérieux cercle Benedict. Je saute le repas. Par contre je sens que je pique du nez et c’est mauvais signe. Vite, vite, encore lire quelques pages avant d’aller dormir.

23h30, avec 180 pages de lues, j’ai peur de ne pas parvenir à terminer ce challenge à nouveau. Comme je travaille demain matin, je file me coucher pour être en forme…. Je recommencerais demain après-midi.

Samedi, 13h32. De retour du boulot, des courses et du repas, je me replonge dans ma lecture et me prend d’affection pour les enfants « Seuls » et notamment pour la petite Constance Contraire qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui m’a bien fait rire. Malgré la lenteur de l’histoire à certains moments, on reste quand même accroché. Par moment mon estomac se contractait de nervosité en me demandant ce qu’il allait arriver aux enfants.

IMG_3369

00h49, je viens de finir « le mystérieux cercle Benedict » et je me prends tout à coup l’envie de changer ma PAL. Trop de « Fantastique » et de « Mystérieux », j’ai besoin d’une dose de thriller ou d’épouvante.
J’échange donc Tara Duncan, Sortcellière à Autre-Monde  contre Steve Dark Agent des services spéciaux à la retraite. Un Fantastique contre un Thriller.

Level 26 une valeur sûre pour moi. Mais je n’ai guère lu plus de 10 pages… Mes yeux se ferment seuls…. Lutter ou dormir ? … Dormir…. Dormir… Dor… mir… Do… ZzzzzZzzzzzzZzzzzz…..

 

IMG_3370

Dimanche 10h50 : J’ouvre un œil. La sacrosainte grasse matinée à eu raison de moi. Je tâtonne douloureusement à la rechercher de mes lunettes, GSM, Bouquin et je replonge dans Level 26 T2. Je le trouve moins « Trash » que le premier, moins sombre aussi, moins engageant, moins descriptifs des scènes de meurtre (Je dois avoir l’esprit un rien morbide….)

IMG_3371

Le petit déjeuner finit, il est passé midi, je retourne à mon canapé pour continuer à lire. J’ai même zappé la case « Habillage, coiffage, débarbouillage… » Je veux bien finir ce challenger. Et je lis, je lis avec mon casque audio sur les oreilles et la musique adéquate (Steps form hell) pour me motiver et éviter de…. Aie, trop tard… Zhom entame une nouvelle série… « The Messenger » on est mal, on est mal….

 

Finalement à force de lutter et de passer du bouquin à la série et de la série au bouquin, à 17h45, j’annonce que je viens de passer le cap des 1000 pages en terminant Level 26. Cependant, pour ne pas finir pile-poil et avoir un score honorable mais juste, je commence « Le talisman des territoires » de Stephen King…. Malheureusement au bout de 23 pages, mon cerveau réclame une pause images !

Je termine donc ce challenge avec un Manga, « Le garçon et la bête » de Mamoru Hosoda. J’ai adoré, j’ai trouvé l’histoire magique et les dessins fabuleux. J’ai hâte de le voir en DVD (Car ici en Belgique rare sont les salles qui passe ce genre de manga….) L’histoire est énergique et entrainante. Je me commanderais prochainement le T2.

 Voilà, à 20h45, je termine le Challenge à 1000 avec un score de 1215pages sur les 1000 pages demandées. J’ai battu mon record et de loin.

 En étant bien  préparée : liste de bouquins à lire, alimentation (cochonnerie) pour motiver et musique prête, j’ai réussis ce challenge.

 Pour le prochain, j’intercalerais BD et ou Manga entre chaque bouquin, histoire de reposer mon cerveau et de lui éviter une crise de « Bouquimie ».

Je ferais également une liste de Livres à lire, aussi bien dans ma liseuse que dans ma bibliothèque.

 

lecture-hypnose-300x300

Conclusion

 C’est ainsi que ce referme ce WE à 1000 et mon bilan, voici donc la conclusion de ce challenge :

Un challenge réussit haut la main et dans les temps impartit.

12 mini-challenges réalisés sur les 34 proposés. Peut mieux faire la prochaine fois.

 Et enfin, préparer de quoi reposer yeux et esprit entre chaque bouquin : Une BD ou un Manga, une série d’exos physique, une ballade dans le jardin,…

 

Voili, Voilou, je tiens à remercier Lili pour ce WE merveilleux, ainsi que toutes les participantes retrouvées sur la page FB du WE à 1000.

 

Pour les livres lus, reportez-vous à leur fiche de Lecture J

Bey bey les lecteurs !


Le garçon et la bête

Le garçon et la bête

Mamoru Hosoda

Couv_266357

 

Apparence/Genre: Manga

Titre Original : the Boy and the Beast volume 1

Auteur Mamoru Hosoda et Renji Asai

Edition et année Kaze 2015

Quatrième de couverture Après le décès de sa mère, Ren 9 ans, refuse de vivre avec sa famille éloignée et prend la fuite. A la nuit tombée, alors qu’il arpente seul les rues du quartier de Shibuya, il est interpellé par un étrange personnage encapuchonné…

Sous la cape se cache Kumatetsu, une bête au corps imposant et aux dents aiguisées venu d’un univers parallèle au notre. Transporté dans ce monde fantastique peuplé de bêtes étranges, le jeune garçon va se retrouver à son insu disciple de cet ours tumultueux ! Il devra désormais apprendre à composer avec son nouveau maitre au tempérament… bestial !

9782820322920_pg

Résumé Ren, 9 ans, est orphelin. A la mort de sa mère, il est confié à sa famille éloigné. Mais Ren n’a aucune envie de se retrouver parmi eux et il s’enfuit. Parcourant les rues de son quartier, il se retrouve en face d’un personnage mystérieux et encapuchonné. Cet étrange personnage n’est autre que Kumatetsu, un Guerrier important dans un monde parallèle.

Kumatetsu est en proie à un vrai dilemme, le grand maître est proche de la retraite et pour le succéder, Kumatetsu doit prouver qu’il est capable de former des disciples. Ren ne peut mieux tomber.

Et voilà le jeune garçon embarqué dans cet univers étrange, peuplé de bête de toutes sortes et de tout horizon. Bien malgré lui, Ren s’attache à son maitre et finit par accepter d’être son disciple et ainsi l’emmener sur les traces du grand maitre.

Sur le chemin de l’apprentissage se dresse Iozen, un autre grand guerrier, bien plus posé et plus admiré que Kumatetsu….

o7yxojtcpMKFKY8COgrNohF4QBI

Personnages principaux

Ren : 9 ans, indiscipliné, courageux mais pas téméraire. Orphelin et en manque de repère.

Kumatetsu : Ours guerrier, bourru, bagarreur, soupe au lait, sans enfants et n’ayant jamais eu de disciple, mais motivé par une seule envie : devenir le nouveau grand maitre.

Iozen : Sanglier guerrier. Bon, humble, père de deux enfants et ayant déjà formé bon nombre de disciples. Il est le favori pour accéder au titre de grand maitre.

logo_boybeast

Point fort : Une histoire qui se lit facilement et dont la trame principale reprend bon nombre de thème de vie : l’estime de soi, le dépassement de soi, le don de soi.

Un dessin emballant et entrainant qui sert bien l’histoire, des personnages proches de la description que l’on s’en fait.

Point faible :Une trame presque prévisible. Presque parce que l’on hésite entre « Kumatetsu finira par comprendre ce qu’il doit être et finira grand maitre » ou « Kumatetsu finira par accepter qu’il a encore beaucoup à apprendre pour devenir Grand Maitre et laissera Iozen accéder à ce titre.. » Dans tous les cas, Ren aura un grand rôle à y jouer.

Côte : 8.5/10

Mon avis : Accrocheur, attendrissant et enivrant. Un manga fabuleux et fantastique qui donne envie de lire la suite.

Posté par Lady Belette à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

Le mystérieux cercle Benedict

Le mystérieux cercle Benedict

Tome 1

Trenton Lee Stewart

affiche

 

Apparence/Genre: Aventure

Titre Original The mysterious Benedict society

Auteur Trenton lee Stewart

Edition et année Bayard Jeunesse 2013

Quatrième de couverture

« Tu es un enfant ? Tu possèdes des aptitudes exceptionnelles ? Tu souhaites vivre une expérience unique ? » Quand cette annonce parait dans les journaux ; des dizaines d’enfants se présentent pour participer à une série de test tous plus saugrenus les uns que les autres. Seuls quatre candidats sont sélectionnés. Ils font la connaissance de l’étrange recruteur, Mr Benedict, qui leur confie ses plans : ils doivent infiltrer une pension dirigée par un savant mégalomane soupçonné de contrôler les esprits de ses élèves. Mr Benedict leur donne un seul conseil : se serrer les coudes. Le mystérieux cercle Benedict est né !

visuellivre1

Résumé

Reynie Muldoon est orphelin. Mais c’est un orphelin peu ordinaire, il possède d’excellente faculté d’observation et de déduction. Ce qui en fait un élève doué. Par ce fait, et afin qu’il ne s’ennuie pas en classe ou qu’il demande à intégrer une école plus à son niveau, le directeur de l’orphelinat le confie à une perceptrice, Miss Perumal…. C’est grâce à cette jeune femme que l’aventure pour Reynie débute.

Un matin alors qu’ils lisaient tous les deux le journal, Miss Perumal est attirée par une petite annonce. « Tu es un enfant ? Tu possèdes des aptitudes exceptionnelles ? Tu souhaites vivre une expérience unique ? » L’annonce semble être faite pour Reynie.

Le WE suivant, le jeune garçon ressort victorieux des différents tests de l’annonce. Il est rejoint par trois autres enfants : George « Sticky » Washington qui a une mémoire extraordinaire, Kate Wetherall qui est agile, sportive et curieuse de tout et enfin Constance Contraire qui râle pour rien et semble avoir un franc parlé très… personnel.

Ils font la connaissance de l’auteur de la petite annonce, Mr Benedict. Ce dernier recherchait des enfants bien particuliers pour accomplir une mission de la plus extrême urgence. Enquêter sur une étrange pension dirigée par un homme étrange aux capacités redoutables. Reynie, Sticky, Kate et Constance sont envoyés dans la pension de Mr Curtain à la recherche d’indices. Grâce à leur capacités et surtout à beaucoup de courage, ils vont déjouer les plans du directeur et ramener la vérité sur le monde. Le Mystérieux cercle Benedict est né.

Personnages principaux

 

lecerclebenedictpersonnages

 

Reynie Muldoon : Jeune orphelin d’une dizaine d’année. Il n’a jamais connu ses parents. Très doués, capable d’une excellente réflexion et d’un très bon sens de l’observation, les énigmes n’ont pas de secret pour lui.

Georges « Sticky » Washington : Jeune fugueur du même âge que Reynie, c’est une tête, il retient tout ce qu’il lit et apprend. Surdoué mais un peu poltron, il est toujours sur le qui-vive et n’est pas à l’aise face à l’aventure.

Kate Wetherall : La casse-cou de l’équipe. À grandit dans un cirque et ne se ballade jamais sans son seau. Précieux contenant qui lui permet de transporter avec elle bon nombre d’objets insolites mais utiles. Curieuse, fonceuse et courageuse elle est prête à tout pour réussir.

Constance Contraire : De toute petite taille, le visage fermé et boudeur, Constance est la première énigme de l’équipe. Pourquoi Mr Benedict la trouve si importante pour le groupe ? Râleuse et mal polie, direct et franche avec un franc parlé à faire pâlir le plus vieux des pêcheurs de morue, La petite fille cache un don vraiment exceptionnel qui se révèlera très utile à son heure !

 

sans-titre

 

Mr Benedict : Orphelin également, il ne peut que très bien comprendre ses jeunes protégés. Atteins de narcolepsie, il s’endort à la moindre émotion forte et plus particulièrement durant les fous rires. Intelligent mais un peu tête en l’air et rêveur, il n’en garde pas moins les pieds sur terre pour guider sa toute jeune équipe.

num2

N°2 : Est la seconde de Mr Benedict. Dévoreuse d’aliments à longueur de journée, elle garde un œil protecteur et amical aussi bien sur son patron que sur les quatre jeunes protégés. Grande et fine, taillée comme un crayon, elle est très douée pour disparaitre et apparaitre quand on s’y attend le moins.

rhonda

Rhonda Kazembe : est le n° 3 de Mr Benedict, ayant également un œil sur lui, surtout lors de ses crises. Elle est au petit soin pour l’équipe. Fine et petite, elle ne parait pas son âge et pourtant elle est capable de beaucoup de chose.

milligan

Milligan : Le garde du corps amnésique. Doué pour les déguisements et pour l’espionnage, il est le protecteur de l’équipe et des enfants. Il ne se souvient plus de son passé et porte toujours une figure triste.

Miss Perumal : Est la perceptrice de Reynie. Engagée par le directeur de l’orphelinat, elle porte une tendresse infinie au jeune garçon. Elle lui apprend beaucoup, surtout en échangeant des conversations intéressantes. Douce et à l’écoute, elle est souvent le réconfort mental de Reynie lorsqu’il va mal.

curtain

Mr Curtain : LE Méchant de l’histoire. Un savant mégalomane qui pense que dominer le monde serait la meilleure chose à faire pour que la planète aille mieux. Cloué sur un fauteuil roulant, il est impressionnant, surtout qu’il cache son regard derrière des lunettes de soleil, il est donc impossible de savoir qui il regarde ou ce qu’il pense vraiment….

 

Point fort : Une histoire emplit d’énigme et de réflexion. On est plongé dans l’univers du mystérieux cercle et l’on partage les aventures des quatre jeunes enfants. Des personnages attachants et amusants. J’ai un petit faible pour constance qui a une répartit d’enfer. Une histoire à rebondissement qui parfois vous mettra les nerfs à vifs aussi fortement que nos quatre comparses.

Point faible Une certaine tension dans le livre par moment, qui donne envie de le refermer et d’aller voir ailleurs si on n’y est pas….

Côte : 8.5/10

Mon avis Un premier tome prometteur, emplit de personnages diversifié et divertissant. Un humour présent et de l’aventure. Un livre jeunesse pour passer un bon moment pour les amateurs du genre.

 

 

 

Level 26 T2: Dark Prophecy

Level 26 : Dark Prophecy

Anthony E. Zuiker

9782749913179

 

Apparence/Genre: Thriller - Policier

Titre Original :   /

Auteur : Anthony E. Zuiker

Edition et année : Michel Lafon   2010

Quatrième de couverture : Steve Dark devrait être au fond du gouffre : la femme qu’il aimait est morte par sa faute, massacrée par le même psychopathe qui a tué ses parents adoptifs.

Mais Dark n’est pas un homme ordinaire. C’est un chasseur, capable de se glisser dans la peau des tueurs les plus aguerris et d’infiltrer leurs pensées meurtrières pour mieux les traquer. Il se sent désormais investi d’une mission qui n’est pas limitée par les règles de la police et qu’il ne soumet à aucune autorité, qu’elle soit gouvernementale ou morale. Une mission qui, il l’espère, lui permettra enfin de restaurer la justice.

mqdefault

Résumé : Après avoir traqué et massacré l’assassin de ses parents adoptifs et de la femme qu’il aimait, Steve Dark pensait en avoir fini avec les affaires spéciales. Ayant rendu sa démission et espérant couler des jours heureux avec sa fille Sibby, 5 ans, en Californie, Dark ne s’attendait pas à ce qu’un nouvel ennemi se présente.

Un meurtre particulièrement étrange, de par la disposition du corps, a été commis en Caroline du nord. Le premier d’une série. Les affaires spéciales ont beaucoup de difficulté à coincer le nouveau tueur, seul Dark, s’il était encore de l’équipe pourrait le coincer….

Steve Dark, bien que toujours obnubilé par la justice et l’instinct de protection, est bien loin de se douter qu’il allait mettre les pieds dans cette affaire. C’est l’apparition de Lisa Graysmith qui lui mettra le pied dans l’engrenage.

Avec son apparition dans l’enquête, son passé tumultueux et surtout les moyens qu’il possède pour arriver le premier sur les scènes de crime ou avoir les informations, Steve devient très vite gênant, voir même le suspect n°1 pour ses anciens collègues et amis : Riggins et Constance.

Une folle course poursuite s’engage alors entre le tueur, Dark et les affaires spéciales. Qui parviendra à ses fins ? Comment le tueur parvient à être à différents endroit à la fois et que veut Graysmith ?

0

Personnages principaux : Steve Dark : Est le héros sombre, au passé torturé et tortueux et dont il n’a pas toutes les clefs. Steve Dark est un flic dans l’âme qui aimerait que ce monde soit le plus sécurisant pour sa fille. Il n’hésite donc pas à faire le justicier et à abattre qui de droit. Agent déchu des enquêtes spéciales, il n’en garde pas moins un pied à l’intérieur. Capable de lire entre les lignes et d’analyser les êtres humains qui l’entourent. Bourru et direct, c’est un homme de terrain.

Lisa Graysmith : elle est le financier de Dark. Sœur d’une jeune victime assassinée par un tueur en série, elle retrouve e Dark pour l’inciter à reprendre du service et traquer le tueur en série qui parvient à échapper à ses anciens collègues. Elle est maligne, manipulatrice et sexy, ce qui ne gâche rien….

Tom Riggins : Ancien supérieur de Dark, qu’il considère comme on fils, Tom est un vieux de la veille à qui on n’apprend pas à faire la grimace. Toutefois il  a comme défaut de foncer tête baissée dans des hypothèses qui ne sont pas toujours fondées. Seul détenteur d’un terrible secret concernant Dark, il redoute le jour où ce dernier viendrait à l’apprendre.

Constance : Ancienne collègue et maitresse de Dark, elle l’a profondément aimé, espérant l’aider à sortir du traumatisme de la perte de son épouse. Malheureusement Dark l’éconduira et elle en gardera une certaine rancœur. Elle travaille énormément pour prouver que le poste qu’elle a, elle ne le doit qu’à son travail. Elle est le bras droit de Riggins.

hqdefault

Point fort : Thriller qui se lit facilement. On est rapidement prit dans l’histoire ; si on fait main basse sur les mini films et qu’on ne se contente que de son imagination c’est encore mieux.

Point faible : Moins percutant que le premier et moins grinçant, on retrouve un Steve Dark plus fatigué et moins actif que dans le premier volume.

la mort

Côte : 6.5/10 Un bon moment lecture mais pas le plus terrible !

Mon avis : Si l’avantage était le fait que ce livre soit aussi interactive, grâce aux QR code placé toutes les trente pages, cela le desserre aussi car l’imagination du lecteur s’en trouve compromise….

Un livre à lire sur un long trajet ou lors d’un we pluvieux. Evitez les mini films ou alors passez-les vous juste après avoir refermé le bouquin.

Posté par Lady Belette à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Trylle T1: échangée D'Amanda Hoking

Trylle T1 échangée

Amanda Hoking

trilogie-des-trylles,-tome-1----changee-422113-250-400

 

Titre original : Trylle : Switched

Apparence/Genre: Fantastique

Edition – année : Castelmore 2014

Quatrième de couverture : Le jour de ses six ans, Wendy Everly, échappe à une tentative de meurtre. La coupable ? Sa propre mère, persuadée que son enfant est un monstre.

Onze ans plus tard, la jeune fille découvre que sa mère avait peut-être raison… Son chemin croise celui du mystérieux Finn Holmes et sa vie bascule à nouveau : il lui révèle la vérité sur ses origines et ramène Wendy chez elle, dans un monde magique à la fois magnifique et effrayant. La voici face à un choix terrible : tirer un trait sur son passé et accepter le rôle qui l’attend dans son nouveau royaume ou rester auprès de ceux qu’elle a toujours connus ?

maxresdefault-1

Résumé : Lorsqu’à 6 ans, Wendy Everly échappe de justesse à une tentative de meurtre par sa propre mère, elle croyait celle-ci folle. Mme Everly, en effet, était sûre d’avoir accouché d’un garçon et non… d’une fille…. Persuadée que la fillette était un monstre, elle décide de l’éliminer…. Heureusement, Matt, son frère ainé parvient à la sauver de justesse….

11 ans plus tard, ce souvenir se rappelle à Wendy sous la forme d’un mystérieux mais non moins séduisant jeune homme. Finn Holmes vient d’intégrer la classe de la jeune fille…. Il est charmant et attirant.

Ce qu’il lui raconte sur elle et sa véritable identité lui laisse à penser que sa mère avait sans doute raison…. Et si Wendy était bel et bien un monstre ?

Finn l’emmène alors chez elle, dans ce royaume mystérieux qu’elle est censée gouverner un jour. Il devient difficile pour Wendy de faire une croix sur ce qu’elle a été durant ces dix-sept dernières années. Dit-elle renoncer pour toujours à sa vie d’avant ? Son frère Matt et sa tante Maggie ? Pour gouverner un royaume dont elle ne sait rien ? Doit-elle rester pour les beaux yeux de Finn ou pour obéir à sa vraie mère ?

Wendy se trouve confronter à des choix qui changeront à jamais sa vie et le cours de son histoire.

231541942_1280x720

Les personnages :   Wendy Everly : L’héroïne de l’histoire. Elle a 17 ans et un sacré tempérament. Un peu têtue et maladroite, elle devra s’appliquer afin de plaire au sujets de Förening. Elle est de corpulence charnue, des cheveux épais et indisciplinés et des yeux verts. Elle apprend qu’elle est une Trylle et qu’elle a été placée chez les Everly à sa naissance, remplaçant le vrai frère de Matt…..

Matt Everly : Est le frère ainé de Wendy. Il est beau, intelligent et super protecteur. Il ne laisserait personne faire du mal à Wendy. Lorsque cette dernière disparait, il est effondré. Wendy est très chère à ses yeux.

Tante Maggie : Le père de Matt et Wendy décédé et leur mère en asile psychiatrique, c’est à leur Tante de s’occuper d’eux. Célibataire et sans enfants, elle considère ces enfants comme les siens et ferait tout pour eux.

Finn Holmes : Le mystérieux mais néanmoins doué pisteur. Il dépose les enfants dans leur nouvelle famille et retourne les chercher dès le moment venu. Il est beau, musclé et surtout très intelligent. Au service d’Elora comme son père avant, il cache quelques secrets, dont notamment celui d’être secrètement amoureux de Wendy.

Elora : La véritable mère de Wendy. Elle gouverne d’une main de fer, dans un gant de velours. Intransigeante, froide, hautaine et surtout terriblement douée pour manipuler ou se faire obéir. Elle est la souveraine de Förening. Elle est très distante vis-à-vis de Wendy et ne laisse transparaitre aucun sentiment et surement pas celui de l’amour. Belle et séduisante malgré sa froideur, elle est aussi doté d’un don de vision dans le futur qu’elle retransmet sur toile.

Rhys : Est un Mänks, c’est un dire l’enfant d’un humain… Il est sans doute le vrai frère de Matt. Aussi grand que Wendy, les cheveux châtain. Il a de l’humour et est assez courageux.

 

 

T-3

 

Point fort : Une fin dynamique et rythmée qui compense avec la lenteur du début et les mises en place à Förening. Des personnages attachants et amusants. Une histoire intéressante (bien que bateau…)

Point faible Un peu trop long à démarrer et beaucoup trop de passage trop long dans le descriptif et la narration.

Ma côte  Mérite un 7/10 mais pourrait être mieux.

En résumé : Un début de série un peu long à démarrer, des personnages pourtant très attachant voir même détestable à souhait. A voir si les autres tomes apportent plus en dynamisme maintenant que l’histoire est lancée…

Le plus : Histoire Bonus à la fin^^

 


15 novembre 2015

Bichon David Gilson

 

 

 

BICHON Tome 1 "Magie d'Amour", Tome 2 « Sea, sweet and sun »

David Gilson

 

 

Tome 1: Bichon, surnom affectueux donné par sa maman, est un petit garçon de 8 ans pas comme les autres. Sensible oui et alors? Pourquoi les petits garçons ne pourraient-ils pas l'être?

9782723493987-L

Tome 2: C’est l’été, l’école est finie. Bichon et sa famille partent en vacance à la mer. Il y fera la connaissance de Cody, un autre petit garçon pas comme les autres. Ils passeront des vacances inoubliables entre aventures sur la place et petites disputes. Pas facile d’être différent, d’aimer les jolies choses et de se faire respecter et accepter dans cette différence.

Amitié, magie d’amour et différence sur un fond de « coquillage et crustacé » ou de « sans contre façon je suis un garçon »

9782344004371-L

Les personnages:

personnages bichon t1

Bichon: Petit garçon de 8 ans, et bien différent de ce que la plupart des gens pensent d'un petit garçon. Notre jeune héro aime les jolies choses, la magie d'amour et les princesses Disney. Cela entraine bien souvent des situations cocasses ou se mêlent l'incompréhension des adultes et la moquerie des camarades de classe. Mais Bichon bien que sensible, se relève toujours avec le sourire. il faut dire qu'il est bien entouré, mimine sa petite soeur, maman, papa, Myriam sa meilleure amie et bien sur toutes les autres filles de sa classe. (au grand damn de ses camarades masculins)

bien entendu, Bichon n'est pas son vrai nom, mais un surnom tout doux donné par sa maman....

92287683

Mimine: est la petite soeur de Bichon. Drôle, fonceuse et curieuse, elle aime son frère et a sa façon bien a elle de lui montrer.

Myriam: La meilleure amie de Bichon. Myriam aime, tout comme Bichon, Raiponce et toutes les autres princesses. Elle partage ses jeux avec son ami. Mais cette amitié déplait à la maman de Myriam qui voit d'un mauvais oeil ce petit garçon différent.

Jean-Marc: Plus âgé que bichon, il le prend sous son aile, au grand plaisir de notre jeune héro qui apprécie la présence du jeune homme. Jean-Marc apportera d'ailleurs plusieurs fois son soutien à Bichon dans les moments les plus délicats de ses aventures.

Maman et papa:   Maman est une femme active, pleine de Peps et qui protège sa famille et ses enfant comme une tigresse. Bichon est différent? Et alors? elle l'aime et c'est le plus important. Papa est plus posé et se pose souvent des qustions sur son fil, mais pour lui, tant que Bichon se sent bien....

Pili-pili: Le chat de la famille et le confident silencieux de Bichon. Il lui réserve d'ailleurs une fameuse surprise^^

 

 

L'auteur: David Gilson est un Dessinateur, illustrateur Freelance (http://www.davidgilson.com ou http://davidgilson.blogspot.be) qui travaille surtout dans l'animation et partiellement chez Disney publishing. J'aime énormément son coup de Pinceaux-stylet-crayon, des courbes et des couleurs qui invitent aux rêves.

DavidGilson-Blog-Banniere-2012

Mon avis: Bichon est une BD sur la différence, sur un petit garçon qui fait comme les filles. Je la trouve extrêmement bien faite et très juste, aussi bien dans les textes que dans les dessins. Pleine d'humour et de clins d'œil à d'autres dessins animés et personnages connus (je soupçonne d'ailleurs l'auteur de jouer avec ses lecteurs en glissant pleins de clin d'oeil un peu partout dans ses pages^^ ),

Cette BD vous replongera dans l'innocence de l'enfance et sa magie. Une BD à mettre dans toutes les mains et à partager sans modération.

Mes côtes

10/10: Oui je sais, je ne mets que rarement voir pas du tout de 10, mais celle-là le mérite amplement. Déjà par le style de dessin et les couleurs mais surtout pour l'histoire toute en douceur qui change de toutes les autres BD.

J’aime : Bichon, sa douceur et sa façon de voir la vie en rose; les personnages masculins sont aussi pas trop mâles (sans jeu de mot voyons^^) Les couleurs et le style du dessin.

Je n’aime pas : Que ce soit si cours… vivement la suite!

 

Conclusion

 

Douceur, tendresse et magie d'amour. Un beau et tendre moment à lire seul ou en famille, à partager et à savourer encore et encore.

Bichon est une BD différente de ce que l’on peut voir en librairie. Une bd jeunesse, mais qui s’adresse aussi aux adultes. Une façon de voir les choses différemment et d’accepter que l’autre soit différent.

Personnellement, quand j'ai un pu le cafard, je relis Bichon et je me sens mieux.

b833e74cb0301de92a019174cbaf2eb7

 

 

Posté par Lady Belette à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

Sire Cédric "Avec tes yeux"

ATYcauchemars1

 

Avec tes yeux

Sire Cédric

 

Apparence/Genre: Thriller

Résumé

4ème de couverture :

Thomas ne croit que ce qu’il voit, mais personne ne le croit.

Depuis quelques temps, Thomas fait des rêves atroces. D’épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu’il a déjà fragile. Si ce n’était que ça ! Après une séance d’hypnose destinée à régler ses problèmes d’insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d’un autre, torturant une jeune femme… persuadé qu’un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer

Mon résumé :

Thomas est un homme de bientôt 35 ans. Chômeur, dépressif et insomniaque, il décide de s’occuper de ses incessants cauchemars à l’aide de l’hypnose. Malgré les conseils de son ami Fox, rencontré sur un forum noctambule, il se rend à sa première séance….

C’est à partir de là que ses cauchemars vont se révéler bien pire que ce qu’il ne croyait. Pour une raison encore inexpliquée, Thomas se retrouve à voir ce qu’un autre voit. A travers les yeux de l’ « autre », il va assister à une série de meurtre. Malgré son innocence, Thomas à tout l’air d’un coupable parfait. Même son ami Fox ne semble pas le croire.

Thomas décide de mener lui-même l’enquête sur les meurtres qu’il voit et ce n’est pas Nathalie Barjac, jeune gendarme en excès de zèle, qui lui mettra des bâtons dans les roues.

Aidé de Fox, qui se révèle être autre chose que ce Thomas croyait, le jeune homme se lance dans une folle course poursuite, ou le tueur semble aimer jouer au chat et à la souris avec lui…. Car Si thomas voit à travers ses yeux… il est fort à parier que l’ « autre » voit à travers les siens.

Mon avis

J’avoue, le jour où j’ai acheté ce livre, je cherchais un livre d’épouvante et je pensais l’avoir trouvé…. Mais non, ce Thriller m’a laissé sur mon envie tout bonnement.

Malgré cela, Sire Cédric à une belle écriture, fluide et rapide. Le livre se laisse lire sans grande difficulté et l’histoire est bien ficelée.

Seulement, quelques hics  pour ma part.

Tout d’abord je trouve l’histoire encore un brin trop gentillet dans sa noirceur. On s’y ennuie un peu parfois. Mais c’est contre balancé par certains chapitres bien cadencés.

Ensuite, j’ai eu du mal à m’y retrouver dans les différents chapitres (ATTENTION SPOIL ALERTE) Certains sont écris en italique, pour bien montrer la différence entre Thomas et le tueur… toutefois, certains autre chapitre en italique ne sont pas le fait de l’assassin, mais d’un autre et on aurait tendance à en perdre le cours du récit et de la compréhension une fois cela révélé dans l’histoire…. Finalement, qui a fait quoi ? De qui Thomas est-il l’hôte ???

Les personnages sont quant à eux bien torturés de l’intérieur, peut-être trop et on se prend à se demander si chacun d’entre eux n’est pas le héros du livre finalement…

Généralement, je ne termine pas un livre qui m’ennuie ou dans lequel je ne trouve pas quelque chose pour nourrir mon côté Hannibal Lecteur. Mais ici,  malgré les hics que j’ai ressenti, j’ai terminé le bouquin et non je ne suis pas déçue de mon achat. Comme bouquin pour combler un creux de quelques minutes ou heure, pour un long voyage en train par exemple, il est parfait. Mais il a peiné pour être mon livre de chevet…

 

Mes côtes

7/10

J’aime : le rythme cadencé de certains chapitres

Je n’aime pas : le manque de « sensations » pour avoir des frissons dans ce Thriller

Le plus : /

 

Conclusion

Un bon livre dans l’ensemble pour combler un temps libre. Mais pour ma part il ne m’a pas rassasié. J’essayerais sans doute à nouveau cet auteur, mais plus tard…. Quand il se sera fait les dents sur le thème un peu plus longtemps….

Posté par Lady Belette à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 octobre 2013

La série Maliki

Maliki, Mali qui? Maliki^^ Mais si vous en avez sans doute déjà entendu parler. La jolie dessinatrice aux cheveux roses et aux oreilles pointues. Vous savez bien, celle qui vit des histoires incroyables version manga....

Non? Bon et bien laissez-moi vous la présenter.

 

images

Maliki est le personnage principal, c'est une jeune femme aux cheveux roses et aux oreilles pointues, tenant une sorte de Blog dessiné. Elle apprécie particulièrement les BN, le whisky et les jeux vidéo d'un autre temps (dixit Fang). Entourée de personnages plus attachants les uns que les autres, Maliki nous raconte son quotidien, inutile d'inventer un scénario, pour elle, son enfance, son présent sont tellement riche qu'ils font parfaitement l'affaire.

Maliki

Maliki a un grand cœur, caché sous une grosse couche d'humour quand même. Elle n'en reste pas moins sensible à quelques détresses, les animaux, la solitude, l'injustice, le cancer, ....

Ladybird

Il y aussi le côté "Super-héroïne" de la belle, Cristallisée, suivant ses termes, par Ladybird. Son double métaphysique. Ce personnage est en fait la projection d'un mélange de Maliki enfant et du chat qu'elle possédait à l'époque, renversée par une voiture. Lady est donc présentée sous forme humanoïde. Pas totalement chat et pas totalement humaine. Elle a un caractère bien trempé et un sens du devoir et de la justice à sa manière.

imagesCAGM2TA7

Fang est une petite chinoise clandestine qu'elle recueille. Son français n'est pas au top, mais cela apporte pas mal de Quiproquo et de jeux de mots rigolos. En grandissant, la petite Fang retrouve une sœur redoutable femme d'affaire de glace qui la surveille de loin, au détriment de Maliki qui se fait surveiller aussi. Mais la petite fille apporte aussi son lot de tracas, notamment à l'adolescence, ce qui admettons-le, pimente encore plus la vie de notre héroïne.

imagesCA2C6PM1

Vienne ensuite Fleyja et Fëanor, les deux chats éternels compagnon de notre chevelue Rose. Fleya la femelle intrépide, le chat total et complet, un peu râleuse, un peu sauvage, un peu câline aux mimiques tellement "Cro Meuuuugnon". Fëanor, son frère, le chat aux yeux globuleux renfermant un monde quantaphysico-étrange. Le chat qui voit ce que d'autre ne voit pas et qui se fait peur à lui-même. Le "pas finis" tellement attachant que son comportement en devient aussi "Cro Meuuugnon".

sans-titre

Electrocute est aussi un double Métaphysique, celui de Sabrina, une amie d'enfance de Maliki et décédée d'un cancer. Flèche serait décédée des suites d'une électrocution. Elle aurait fusionné avec l'âme de la jeune fille pour former cet humanoïde ni complètement chat, ni complètement femme. Contrairement à Lady qui a besoin de Maliki pour se recharger d'énergie, Electro n'a besoin que de courant électrique. C'est l'amie de Lady.

D'autres personnages apparaissent aussi dans les albums.

 

imagesCAKBCTPO

John le Normand, ami de Maliki et fan de "He-Man", ayant une conception de la cuisine... très normande....^^

Sabrina, amie d’enfance de Maliki, décédée jeune d’un cancer. Beaucoup de souvenir de Maliki retrace cette époque.

 

imagesCAWFPH5V

Fénimal est une petite fée moraliste, un peu dérangeante et parasitante, elle met en avant nos comportements odieux pour la nature… Et c’est dérangeant tant elle a raison…. Parfois^^

 

Doang

Doang est la grande sœur disparue de Fang et qui réapparait pile au moment ou l'on parle d'elle.... Ayant fait fortune à partir de restaurant, cette redoutable femme d’affaire à la tête d’un empire en plein expansion et une vrai reine de glace quand il faut obtenir ou faire affaire.  A s’en méfier…

Mad est une jeune gothique, fille de Lucifer, rien que ça. Elle aussi dessine, un chat pas très sympa répondant au nom de Mascotte…

imagesCAEHBC5T

 

imagesCA69FICN

Souillon dans la BD, est le larbin de Maliki lors des dédicaces et des voyages de promotion. Représenté avec un masque et sous les ordres de la jolie rose, il est en fait le véritable auteur de Maliki… Un message subliminal ? Sans doute car il est évident que les personnages des auteurs (peu importe quel genre d’auteur) sont souvent les maitres de leurs créateurs et leur en demande beaucoup aussi.

 

coffret-maliki

L’histoire : Il n’y en a pas vraiment, il s’agit souvent de petites histoires souvenirs d’enfance ou évènement actuel. Il y a aussi des histoires plus héroïques et plus haletantes qui font la toile de fond des albums.

Entre passé secret, souvenirs d’enfance, histoire d’amourette, voisins farfelus, amis débordant et animaux en tout genre, Maliki nous dévoile de son quotidien pas mal de petites choses qui font écho à notre propre vie.

L’auteur : Voir le personnage Souillon.

Il y a 5 ans, durant mes vacances en Bretagne, j’ai découvert Maliki et son univers. J’ai tout de suite accroché aux personnages et ai trouvé la façon de faire tellement agréable à la lecture et aux yeux que je n’ai plus lâché la BD.

maliki-3-naissance

 

Aujourd’hui, avec 5 albums et des aventures de plus en plus complexes, complètes et aventureuses, Maliki entraine de plus en plus de fans à sa suite.

Maliki c’est un univers « Cro Meugnon », Kawaï, qui démontre pourquoi avoir un chat est plus agréable qu’un chien, que nos voisins peuvent nous cacher des choses, que les amis c’est sacrés et que finalement la vie quotidienne est bien plus riche qu’un roman d’aventure.

A Lire !

J'ai  oublié de vous dire, Maliki c'est aussi un chouette site Web avec pleins de bons morceaux dedans^^ allez y jeter un oeil! Moi je file changer mon fond d'écran ;)

http://maliki.com

 

 

Posté par Lady Belette à 14:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

29 juillet 2013

Roger Zelazny

 

 

Pour cette première fiche, je vous parlerais de Roger Zelazny que je suis en train de lire pour le moment. Mes fiches d'auteurs, ne sont certes pas complètes et le seront petit à petit. Si vous avez des informations, n'hésitez pas à m'en faire part. Merci d'avance.

sans-titre

 

Roger Joseph Zelazny , 13 mai 1937 à Euclid dans l'Ohio aux États-Unis - 14 juin 1995 à Santa Fe au Nouveau-Mexique aux États-Unis, fils unique de Joseph Frank Zelazny, immigré polonais, et de Josephine Flora Sweet, américaine d'origine irlandaise. Auteur de romans fantastiques et de science-fiction. Il a obtenu durant sa carrière six prix Hugo (pour quatorze nominations) et trois prix Nebula (pour quatorze nominations également).

Au lycée, il devient rédacteur en chef du journal de son école et devient membre du 'Creative Writing Club'. En automne 1955, il entre à l'université de Case Western Reserve et en sortira avec un B.A. (équivalent d'une licence en France) en littérature en 1959. Il est ensuite admis à l'université Columbia à New York, où il se spécialise dans le théâtre élisabéthin et jacobéen, obtenant un M.A. (équivalent Master 1) en 1962.

Entre 1962 et 1969 il travaille pour la sécurité sociale de Cleveland, dans l'Ohio, puis à Baltimore, dans le Maryland, passant ses soirées à écrire de la science-fiction.

Il passe progressivement de courtes nouvelles à de plus longues, pour finalement écrire des romans en 1965. Le premier mai 1969 il démissionne pour devenir écrivain professionnel et se concentre par la suite à écrire des romans afin de maintenir des revenus satisfaisants.

Roger Zelazny a eu le prix Hugo pour Seigneur de lumière et a marqué la Fantasy avec son cycle des Princes d'Ambre. Il a obtenu durant sa carrière 6 prix Hugo et 3 prix Nebula.

quote-i-ve-always-been-impulsive-my-thinking-is-usually-pretty-good-but-i-always-seem-to-do-it-after-i-roger-zelazny-280435Le prix Hugo (Hugo Award), dont le titre original est Science Fiction Achievement Award, est un prix littéraire décerné chaque année aux meilleurs récits de science-fiction ou de fantasy de langue anglaise publiés l'année précédente, ainsi qu'à d'autres catégories d'objets ou d'événements tels les magazines amateurs ou les productions cinématographiques. Le nombre de catégories a évolué au fil du temps, à mesure que la science-fiction s'étendait à de nouveaux médias. Les lauréats sont élus par un collège de fans de science-fiction et reçoivent leur prix lors de l'annuelle World Science Fiction Convention aussi appelée Worldcon. Le nom de la récompense rend hommage à Hugo Gernsback, fondateur d'un des premiers magazines de science-fiction américains Amazing Stories.

Il arrive parfois que l'on décerne des prix Hugo rétrospectifs (couramment appelés Retro Hugos). Ils sont décernés lors d'une convention se tenant 50, 75 ou 100 ans après une convention n'ayant pas décerné de prix. Une fois les Retros Hugo attribués, aucune autre récompense n'est autorisée pour l'année considérée. Des « Retro Hugos » ont été attribués en 1996 pour l'année 1946, en 2001 pour l'année 1951 et en 2004 pour l'année 1954.

La statuette du prix Hugo fut conçue par un fan de science-fiction de longue date, Benedict Jablonski, qui s'inspira de l'ornement de proue d'une Oldsmobile 88 en forme de fusée. Elle a été mise en scène dans le dernier épisode de la série Babylon 5.

La première convention mondiale de science-fiction eut lieu à New York en 1939. Bien que des élections de meilleurs romans et autres aient eu lieu depuis la première convention, il faut attendre la 11e convention (Philadelphie, 1953) pour qu'un prix soit officiellement décerné suite à une proposition d'Hal Lynch, ce qui à l'époque était considéré comme un évènement isolé. Ce n'est que lors de la 13e convention (Cleveland, 1955) que la remise d'un prix fut officiellement adoptée comme partie intégrante de la convention.

Roman : Toi l'immortel (...And Call Me Conrad) par Roger Zelazny et Dune (Dune) par Frank Herbert (ex æquo) en 1966

Roman : Seigneur de lumière (Lord of Light) par Roger Zelazny en 1968

Roman court : Le Retour du bourreau (Home Is the Hangman) par Roger Zelazny en 1976

Nouvelle longue : Les licornes sont contagieuses (Unicorn Variation) par Roger Zelazny en 1982

Roman court : Vingt-quatre vues du Mont Fuji par Hokusaï (24 Views of Mt. Fuji, by Hokusai) par Roger Zelazny en 1986

Nouvelle longue : Permafrost (Permafrost) par Roger Zelazny en 1987

Le prix Nebula (Nebula Award) est un prix littéraire décerné, chaque année, par la Science Fiction and Fantasy Writers of America à l'œuvre de science-fiction ou de fantasy jugée la plus novatrice. Il n'est attribué qu'aux auteurs américains et comporte quatre catégories dans lesquelles chaque œuvre concourt en fonction de sa taille :

•             roman (plus de 40 000 mots) ;

•             roman court (novella) (entre 17 500 et 40 000 mots) ;

•             nouvelle longue (novelette) (entre 7 500 et 17 500 mots) ;

•             nouvelle courte (short story) (moins de 7 500 mots).

La première remise de prix eut lieu en 1965.

Seigneur de lumière (Lord of Light) par Roger Zelazny en 1967

L'Île des morts (Isle of the Dead) par Roger Zelazny en 1969

zelazny,roger-l'ile%20des%20morts

La Pierre des étoiles (Doorways in the Sand) par Roger Zelazny en 1975

Le Songe d'une nuit d'octobre (A Night in the Lonesome October) par Roger Zelazny en 1994

27 juillet 2013

Le ver de terre amoureux

Voici un petit conte écrit par mes soins il y a 5 ans. C'est l'histoire d'un ver de Terre et d'une étoile....

 

Une nuit que petit ver se promenait dans les bois, il leva la tête par hasard en entendant un bruit de cristal. Et il aperçut à travers les branches d’un vieux chêne une étoile magnifique, brillant de mille feux. Le ver en tomba aussitôt amoureux. Il essaya de l’appeler :

-" bonsoir! Belle étoile, la vue est belle de la haut ? »

Mais aucune réponse lui parvint. Il se mit à crier alors : 

-« BONSOIR ! FAIT –IL BEAU LA HAUT ? »

Mais là encore se fut le silence complet.

-« Je suis trop bas et elle trop haute pour m’entendre. »

Et petit ver se mit à sauter de plus en plus haut. Un bond, deux bonds, trois bonds… le jeune ver s’arrêta le souffle cours et la langue pendante. Une autre idée lui traversa l’esprit. Il grimpa le long du tronc du vieux chêne, grimpa, grimpa de plus en plus haut, mais lorsqu’il atteignit la première branche, petit ver se retourna et fut pris de vertige en constatent qu’il était bien haut, et que son aimée l’était encore plus.

Il redescendit et arrivé en bas, il s’enroula sur lui-même pour pleurer.

-« Pourquoi pleures-tu ? »

Petit ver releva sa tête devant lui se tenait son amie Ariane l’araignée. Le ver de terre lui expliqua qu’il était amoureux d’une étoile et qu’il voulait lui parler mais comme il était trop bas et elle trop haute, il avait tout essayé pour la rencontrer, mais rien n’avait marché.

-« Moi je peux t’aider si tu veux ! »

Et l’arachnide envoya un long fils de soie qui s’envola bien haut et s’accrocha à une des branches de l’étoile.

-« Il est tellement fin et doux qu’elle ne le sentira même pas » assura Ariane.

Petit ver remercia son amie et grimpa le long du fils. Mais ce que n’avaient pas prévu les deux amis, c’était le vent et le poids du jeune ver. Le fils se brisa et petit ver tomba.

Ariane eux juste le temps de construire une toile pour sauver son ami.

-« Je suis désolée petit ver, mon fil est trop fragile pour toi. » Et l’araignée s’éloigna.

Petit ver s’enroula sur lui-même pour pleurer.

-« Pourquoi pleures-tu ? »

Petit ver en reniflant releva la tête et rencontra deux yeux globuleux. Reine la grenouille le regardait fixement. Petit ver lui raconta toute l’histoire, qu’il avait tout essayé pour rejoindre sa bien aimée étoile, et que même le fil d’Ariane n’avait pas réussi à l’aider.

-« Moi je peux t’aider ! Grimpe sur mon dos, en deux bonds on y sera à ton étoile ! »

Et reine installa son ami confortablement sur son dos et se mit à sauter, a sauter de plus en plus haut. Mais les deux amis avaient oublié le vent et que petit ver n’avait pas de main pour se tenir ! Du coup, le vermisseau glissa et tomba. Il atterrit  sur le dos d’Arnaud le crapaud.

-« Mais q’est ce qui se passe ? »

Reine venait d’atterrir  et expliqua à Arnaud l’histoire du vermisseau.

-« Voyons reine tu ne saute pas assez haut, tandis que moi ! » Et le crapaud gonfla sa poitrine et se prépara à sauter.

-« Non, plus de sauts, j’ai le mal de mer ! »

Et petit ver descendit du dos d’arnaud. En s’éloignant, il entendit les deux batraciens se disputer.

-« Non c’est moi la meilleure ! » disait reine

-« Voyons jeune fille, tu n’y es pas du tout, c’est moi. » Répétait le vieux crapaud.

Petit ver lui était malheureux, il ne savait plus que faire. Il s’enroula et s’endormit.

Au matin, le soleil vint lui chatouiller le museau.

-« Petit ver, réveille-toi, moi je peux t’aider, grimpe le long de mon rayon et tu seras en haut sans danger ! Le vent s’est couché ! »

Le ver se leva d’un bond et glissa le long du rayon. Mais ni le soleil, ni le ver de terre n’avait pensé à la chaleur des rayons. Tout en montant, petit ver commença à avoir chaud et plus il montait et plus il souffrait. Tant et si bien qu’au bout d’un moment, sentant son ventre grillé, il dit au soleil :

-« Je suis désolé mais je brûle, je ne peux continuer ! »

Et petit ver glissa le long du rayon jusqu'à terre. Le soleil tout penaud se retira derrière un gros nuage.

Un corbeau vint à passer.

-« Croâ bonjour petit vermisseau dodu ! Pourquoi es-tu si triste ? »

Petit ver fixa l’oiseau, tremblant de peur, il lui raconta son histoire.

-« Croâ, voilà l’histoire la plus ridicule que j’ai pu entendre de toute ma vie ! Un ver de terre amoureux d’une étoile ! Croâhahahaha ! »

Sur ces mots, le corbeau s’envola. Petit ver l’entendit encore rire et prononcer ces mots : 

-«  quand les autres seront ça !!!! Croâhahahaha ! »

Petit ver courba la tête, une grosse larme coula sur sa joue.

-«  Le corbeau est vraiment injuste ! Moi je peux t’aider, j’ai tout entendu ! »

Petit ver leva ses yeux remplit de larme et se trouva nez à … bec avec un moineau !

-« Je peux te transporter jusque la haut ! Tu es tout petit et léger cela ne devrait pas être trop difficile ! »

Petit ver grimpa sur le dos du moineau et celui déploya ses ailes et s’envola dans le ciel. Ils montaient, montaient de plus en plus haut. Mais plus ils montaient et plus la chaleur diminuait. Les ailes du moineau furent bientôt incrustées de glace, petit ver claquait des dents et le moineau du bec.

-« J…je… je ne p…p…p…peux plus con…continuer ! » Se plaignit l’oiseau,  « je redescends ! » Et le pierrot atterrit quelque minute plus tard au milieu d’un champ.

-« Désolé, j’ai fait ce que j’ai pu mais c’est impossible ! Au revoir petit ver et bon courage ! » L’oiseau s’envola.

Petit ver resté seul, leva le nez au ciel, mais mis à part le soleil derrière ses nuages, il n’y avait rien. Le petit vermisseau soupira et entreprit le chemin de retour. Jamais il ne pourrait rejoindre son étoile, il fallait se rendre à l’évidence, qu’elle étoile aurait voulu de lui ? Tout nu et tout fragile ? Et petit ver s’enferma chez lui.

La nuit venait de tomber et tous les êtres de la forêt petits et grands connaissaient l’histoire de ce petit vermisseau. Or il advint que cette histoire parvint aux oreilles de la lune. Elle prit pitié du petit ver. Comme elle était un peu magicienne, elle profita du sommeil du lombric pour le transformer en étoile et le placer prés de sa dulcinée.

Depuis ce jour, l’étoile petit ver et son étoile éclaire la nuit et aident les cœurs séparés à se retrouver.

Ver de terre amoureux